La petite histoire récente des TIC au Nunavut

interactive timeline

Le gouvernement se branche

À la suite de la création du Nunavut en 1999, le gouvernement du Nunavut (GN) met sur pied son propre réseau, y compris un centre d’assistance informatique, offrant un accès aux réseaux informatiques grandement amélioré aux employés du gouvernement. Cette expansion entraina la création d’emplois en TIC au sein du gouvernement du Nunavut.

Pour ceux ne faisant pas partie du GN, le soutien en matière de TIC n’était pas facilement accessible à l’extérieur des trois centres régionaux, soit Iqaluit, Rankin Inlet et Cambridge Bay. Quelques collectivités avaient accès au service commuté et les gens se fiaient davantage au téléphone et au télécopieur qu’à Internet.

Les autres se branchent

Jusqu’en 2005, seulement une poignée de collectivités du Nunavut avaient même accès au service commuté. Le seul service « meilleur que le commuté » était accessible dans les bureaux gouvernementaux et à Iqaluit, alors que Northwestel y offrit un service DSL à la fin de 2004.

En 2005, deux services par satellite, accessibles au grand public, virent le jour dans les collectivités du Nunavut. Le réseau Qiniq installa une grande antenne satellite dans chacune des 25 collectivités et y relia ses clients au moyen d’une connexion sans fil. Northwestel lança le service NetKaster, installant de petites antennes satellites directement chez ses clients dans certaines collectivités.

Les grandes organisations inuit, comme la Nunavut Tunngavik Inc, et les diverses associations régionales inuit ainsi que les institutions du gouvernement public pouvaient connecter leurs bureaux où qu’ils soient au Nunavut.

Le bureau de hameau de chaque collectivité pouvait brancher ses ordinateurs aux réseaux d’autres hameaux et à ceux du gouvernement du Nunavut.

Des milliers d’ordinateurs s’ajoutent

Et, finalement, les entreprises et le public ont eu accès à Internet. Des milliers d’ordinateurs additionnels se sont branchés au Nunavut. Enfin, les gens avaient accès à un service Internet fiable et abordable dans chacune des 25 collectivités nunavoises.

La capacité de connecter chacune des 25 collectivités du Nunavut en 2005 fut un événement marquant : soudain, le Nunavut avait besoin d’une armée de travailleurs expérimentés et compétents en TIC pour répondre à une demande de plus en plus importante de services et de soutien dans un large éventail de secteurs.