Projects
Création de la Nunavut Broadband Development Corporation

Original logo - NBDC

La Nunavut Broadband Development Corporation (NBDC) fut créée par les membres du groupe de travail sur la large bande au Nunavut en novembre 2002, à la suite de la publication du rapport Sivumuqpallianiq - Moving Forward. NBDC a reçu pour tâche de mettre en œuvre plusieurs des recommandations du rapport, y compris l’instauration d’un processus et l’obtention des fonds nécessaires à la construction d’un réseau à large bande desservant les citoyens des 25 collectivités du Nunavut.

NBDC fut créée dans le but d’assurer que les collectivités, les organisations inuites, les entreprises, les organismes communautaires et les individus non desservis par les réseaux gouvernementaux existants puissent avoir accès aux services à large bande à un prix abordable.

NBDC a travaillé à :

  • Réaliser la construction d’une infrastructure de large bande qui fournisse un service de qualité à tous les Nunavummmiuts, et ce, à un prix abordable;
  • Développer les capacités dans chaque collectivité afin de soutenir les services à large bande à l’échelle locale;
  • Tester différentes applications de large bande et implanter celles pouvant répondre aux besoins et promouvoir une utilisation efficiente et efficace des communications;
  • Élaborer et assurer la livraison d’un plan de formation à long terme pour apprendre aux gens à développer et utiliser efficacement des technologies des communications propres au Nunavut;
  • Mesurer l’utilisation de la large bande au Nunavut pour permettre aux Nunavummmiuts de rester à jour et de profiter des opportunités offertes dans d’autres régions du Canada.

NBDC fut incorporée comme organisme à but non lucratif en vertu de la partie II de la Loi canadienne sur les corporations, le 1er novembre 2002. La structure corporative de NBDC fut conçue pour permettre de répondre aux exigences du Programme pilote sur les services à large bande pour les régions rurales et du Nord d’Industrie Canada et pouvoir y présenter une demande de fonds pour la mise en place d’une infrastructure, le premier investissement d’importance en infrastructure à large bande destinée à desservir le grand public au Nunavut. Les activités de l’organisme incluaient :

  • Le Nunavut Broadband Advisory Committee (ce comité aviseur était formé des membres du groupe de travail sur la large bande au Nunavut) a orienté la démarche d’incorporation et procédé à l’élection du premier conseil d’administration;
  • Les premiers employés, David E. Smith d’Ottawa et Lorraine Thomas d’Iqaluit furent embauchés en janvier 2003;
  • NBDC a lancé une campagne de recrutement, développé son organisme, créé une structure de conseil d’administration, lancé une campagne d’information, mené un sondage communautaire, consulté les membres du groupe de travail et fait la promotion de son mandat à travers tout le Nunavut.

NBDC a réussi à devenir un organisme ancré dans la communauté qui jouit d’un solide soutien des membres de la collectivité, du secteur privé, du secteur public et des organisations inuites de partout au Nunavut. Au nombre des réalisations de NBDC, mentionnons :

  • Sa qualification par Industrie Canada comme organisme admissible à recevoir des fonds du programme BRAND;
  • Des centaines de Nunavummmiuts de partout à travers le territoire sont devenus membres de NBDC (par télécopieur) et 34 d’entre eux ont postulé pour occuper l’un des sept sièges d’élus au premier conseil d’administration;
  • Le 18 novembre 2003, le premier conseil d’administration complet fut élu par les membres de partout au Nunavut (en personne et par télécopieur).

Membres élus au conseil d’administration en novembre 2003 :

  • Clare Basler (Cambridge Bay),
  • Adamee Itorcheak (Iqaluit),
  • Robert McLean (Sanikiluaq),
  • George Metuq (Iqaluit),
  • Billy Palluq (Clyde River),
  • Art Stewart (Cape Dorset),
  • Patrick Tagoona (Rankin Inlet),

Membres nommés :

  • Reuben Murphy, Développement durable du GN (Pangnirtung)
  • Richard Paton, Nunavut Tunngavik Inc. (Iqaluit)

Le financement nécessaire à l’établissement de NBDC fut fourni par :

  • Ministère du Développement durable du gouvernement du Nunavut
  • Ministère des Affaires indiennes et du Nord du gouvernement du Canada